Prêt d’honneur : quand, comment et pourquoi y penser ?

par | 29 Mai 2019

Durée: 4 min.

Le prêt d’honneur est une solution de financement initial pour les entrepreneurs à estimer et qui se combine très bien avec le financement participatif. Vous trouverez dans cet article les réponses à toutes vos questions concernant le prêt d’honneur.

Le prêt d’honneur : un excellent soutien pour les entrepreneurs

De nombreuses aides au financement existent en France. Nationales ou locales, l’objectif de la plupart de ces aides est de participer au financement initial de l’entreprise, un point essentiel pour sa pérennité. Aujourd’hui, Tudigo attire votre attention sur une solution largement sous-estimée : le prêt d’honneur !

Il représente un excellent levier pour compléter ou débloquer l’accord d’un financement bancaire classique, notamment lorsqu’il est combiné avec le financement participatif.

Petit rappel : pour soutenir la création, le développement ou la reprise des entreprises locales, Tudigo propose deux types de financement différents, qui sont souvent combinés avec un prêt d’honneur :

  • Le financement participatif en don contre don. Les contributeurs sont remerciés par des contreparties en nature (produits ou services).
  • L’investissement participatif en augmentation de capital. Les contributeurs deviennent actionnaires de l’entreprise soutenue.

Financement d’entreprise : à quoi sert le prêt d’honneur ?

Le prêt d’honneur est à voir comme un « coup de pouce » financier pour les porteurs de projet qui n’ont pas assez d’apport bancaire personnel, tant pour la création que la reprise ou le développement d’une entreprise.

Quel est l’intérêt ?

  • Un effet de levier pour obtenir un financement complémentaire.
  • Un effet de crédibilité vis-à-vis du projet grâce à la préparation minutieuse du dossier puis sa présentation devant un jury composé de professionnels.
  • Un facilitateur pour accéder à un prêt bancaire classique.

Quels entrepreneurs peuvent en bénéficier ?

Tous les porteurs d’un projet de création ou de reprise d’entreprise mais aussi les dirigeants d’entreprises de moins de 3 ans. À savoir : les critères de recevabilité concernant le porteur de projet varient d’un organisme à l’autre.

ATTENTION :  il est octroyé à la personne (le créateur ou le repreneur) et non pas à l’entreprise créée (dans ce cas il s’agirait  d’une avance remboursable).

Quels types de projets sont éligibles ?

Tous les projets ont vocation à être financés s’ils démontrent leur viabilité potentielle.

Notamment : les micro-projets permettant la réinsertion économique des personnes en difficulté, les projets en milieu rural, les projets à vocation sociale ou écologique, les petits projets à potentiel de développement, les projets à contenu technologique, etc.

Quel financement apporte un prêt d’honneur pour les entreprises ?

C’est un apport en fonds propres pour l’entreprise, réalisé par son créateur (ou son repreneur) pour compléter d’autres fonds propres ou pour obtenir plus facilement un prêt bancaire nécessaire au financement du démarrage de l’activité.  Il finance donc :

  • les investissements de départ (matériel, aménagement des locaux, etc.)
  • le besoin en fonds de roulement (BFR)

Quel est le montant et le taux ?

Les montants généralement observés s’étalent de 2 000 € à 50 000 € (et même 90 000 € pour des projets innovants).

À titre d’exemple, le montant moyen des prêts d’honneur octroyés par Initiative France a été de 8 500 € en 2014, tandis que le montant moyen des prêts d’honneur atteignait 29 000 € en 2014 dans le Réseau Entreprendre. Le taux est en général au taux 0. Ce dernier est un prêt à la personne sans garantie ni caution personnelle (c’est pourquoi il est appelé « d’honneur »).

À qui s’adresser pour en bénéficier ?

Plusieurs réseaux d’accompagnement à l’entrepreneuriat peuvent vous procurer un prêt d’honneur. En voici trois que l’on connait bien, pour travailler régulièrement en partenariat avec eux.

  • Initiative France

Découvrir leur site internet →

  •  Réseau Entreprendre

En savoir plus sur leur site web 

  • L’Adie

Plus d’informations ici →

Campagne de financement participatif + prêt d’honneur = bonheur !

Cette solution se combine à merveille avec d’autres sources de financement. Par exemple un prêt bancaire classique et aussi tout particulièrement une opération de crowdfunding (ou financement participatif).

Voici quelques exemple de campagnes Tudigo également financées par le réseau partenaire Initiative : 

Allez Zou : brasserie, Mane (04)

  • Prêt d’honneur de 20 000 €
  • Collecte crowdfunding Tudigo : 10 690 €

Lien vers la page projet Tudigo

La fée Poussette : salon de thé, La Garde (83)

  • Prêt d’honneur de 8 400 €
  • Collecte crowdfunding Tudigo : 7 740 €

Lien vers la page projet Tudigo

La parenthèse : petite enfance, Rennes (35)

  • Prêt d’honneur de 5 000 €
  • Collecte crowdfunding Tudigo : 4 182 €

Lien vers la page projet Tudigo

Bières Part Faite : brasserie, Marseille (13)

  • Prêt d’honneur de 8 000 €
  • Collecte crowdfunding Tudigo : 9 045 €

Lien vers la page projet Tudigo

Financez votre entreprise grâce au financement participatif

PARTAGEZ L'ARTICLE SUR