Investir dans le non coté : un investissement rentable

par | 4 Juil 2019

Duree: 4 min.

Opération se réalisant hors du marché financier, l’investissement dans le non coté (dit private equity) est de plus en plus répandu. Il rend plus accessibles les placements financiers, avec des tickets minimums souvent inférieurs à une entrée en Bourse, et favorise la proximité entre l’investisseur et l’entreprise. Par ailleurs, la souscription au capital d’une entreprise peut être la source de très bons rendements. Découvrez 4 bonnes raisons d’investir dans le non coté !

#1 Choisir une entreprise qui a du sens pour l’investisseur

En investissant par le marché boursier, les liens avec l’entreprise dans laquelle vous investissez sont très faibles. De plus, l’objectif est purement financier. 

Par contre, en investissant dans une entreprise non cotée (TPE-PME principalement), des objectifs sociétaux s’ajoutent aux objectifs financiers. 

Un argument avancé par les investisseurs ayant déjà réalisé un placement financier dans une TPE-PME sur la plateforme Tudigo est le sentiment de devenir acteur économique de sa région. En soutenant financièrement une PME locale, vous lui donnez de la valeur. Vous participez également au dynamisme de l’économie réelle (productions de biens et de services) et à la création d’emplois près de chez vous. À titre d’exemple, les 156 investisseurs qui ont investi dans la Biscuiterie Jeannette via Tudigo ont permis à l’entreprise de renaître. Ainsi, un savoir-faire français a été sauvegardé mais aussi 18 emplois locaux. Aujourd’hui, l’entreprise est en pleine croissance et compte plus de 25 salariés.

#2 Optimiser la rentabilité de son placement financier

Les placements dans le non coté affichent souvent des taux de rentabilité importants. Beaucoup plus rentable qu’un simple placement dans un livret épargne (très sécurisé mais à faible taux d’intérêt) et souvent plus rémunérateur qu’un investissement en Bourse, le non-coté génère un TRI (taux de rendement interne) moyen de 9,7 % et sur 10 ans. Sa rentabilité moyenne excède 6 % (statistiques de France Invest). De plus, certains secteurs sont très prometteurs, avec de faibles risques de non-performance. Cela vient conforter l’investisseur dans son opération. C’est le cas de l’énergie renouvelable : les grands groupes groupes de distribution d’électricité garantissent le rachat de la production d’énergie renouvelable. Cela assure une performance du secteur et en fait une opportunité de placement intéressante.

#3 Diversifier son épargne

En faisant des placements, il faut savoir se protéger, c’est-à-dire les diversifier afin de répartir les risques. De cette manière, si un quelconque secteur chute, il y en a toujours d’autres pour le compenser. Le marché des investissements non-cotés est intéressant dans la mesure où il ne sera en aucun cas touché par les déséquilibres boursiers. Quelques conseils pour minimiser le risque de son investissement : ne pas placer plus de 10 % de son patrimoine dans un seul projet et bien savoir se documenter sur la PME en question.

 

#4 Défiscaliser

Afin de favoriser le financement des TPE-PME françaises, les autorités publiques encouragent l’investissement des particuliers dans le non-coté en accordant des avantages fiscaux. Acheter des actions non cotées via un PEA ou PEA-PME vous permet, sous réserve d’un engagement de conservation des titres pendant une période de 5 ans minimum, de bénéficier d’avantages fiscaux considérables : l’exonération des plus-values relatives à la revente des parts. 

D’autre part, investir dans le non-coté dans le cadre du dispositif IR-PME de défiscalisation lié à la loi Madelin permet de bénéficier d’une réduction de 18 % du montant investi dans la PME dans la limite de 50 000 € de versement (9 000 € de réduction par personne), la limite étant à 100 000 € en cas de couple à imposition commune.

Investissez en direct dans des TPE et PME françaises

  • Financez l’économie réelle
  • Choisir ou placer votre argent
  • Bénéficiez d’un retour sur investissement intéressant

PARTAGEZ L'ARTICLE SUR