Enquête : le Made in France vu par ses entrepreneurs

par | 4 Déc 2019

Duree: 8 min.

Pour la deuxième année consécutive, nous nous sommes associés à notre partenaire MIF Expo, le Salon du Made in France pour réaliser une enquête exclusive sur la réalité quotidienne des entrepreneurs du Made in France et de leur financement. D’ordinaire, les sondages se penchent plutôt sur les consommateurs. Nous souhaitions connaître la perception réelle des entrepreneurs, vu du terrain, au quotidien.

Une enquête menée auprès des entrepreneurs français

Plus de 280 entrepreneurs du Made in France ont donné de leur temps pour répondre à notre étude de juin à octobre 2019. Les résultats de l’enquête ont été diffusés publiquement lors de la 8ème édition du MIF Expo, le Salon du Made in France. Notre objectif était de comprendre davantage l’impact du Made in France dans la vente et la stratégie des entreprises françaises. Nous voulions également connaître leurs difficultés et leurs besoins. Le tout afin d’identifier les leviers d’actions à mettre en place pour les aider.

Quels profils ont été interrogés ?

33 % des répondants étaient des dirigeants d’entreprise du secteur mode, design & bijoux. 54 % des entreprises interrogées produisent 100 % en France. 33 % ont plus de 5 ans et 6 % ont été fondées il y a plus de 100 ans. 41 % exportent en partie leurs produits ou service.

mode made in france

Les sujets abordés

Ce que représente le Made in France pour leur entreprise

On constate que la majorité des interrogés estiment que le Made in France représente un sujet d’intérêt fort pour les consommateurs avec lesquels ils échangent (84 %). Il s’agit également d’un pilier de l’ADN de leur marque pour 80 % d’entre eux. Seuls 5 % pensent que le Made in France puisse être un frein à leur développement. 

Les difficultés rencontrées

Les entrepreneurs révèlent que lorsqu’on produit en France, les coûts de production et d’achats sont trop élevés (75 %). Plus de 40 % disent avoir des problèmes face à la fiscalité (44 %) et la réglementation (40 %). 

Prendre des mesures

Lorsqu’on leur demandait quelles étaient les mesures urgentes à prendre pour encourager le développement du Made in France, les entrepreneurs ont donné leur opinion. 61 % d’entre eux suggèrent de baisser la TVA pour les produits Made in France. 63 % souhaitent baisser les impôts sur la production et les charges de travail. Pour 53 % des répondants, il faudrait taxer les produits importés s’ils ne respectent pas les normes européennes. 

Des institutions qui s’impliquent pour le Made in France

Du point de vue de 54 % des interrogés, ce sont les labels qui font le plus pour le Made in France. 53 % pensent que ce sont les chambres de métiers (commerce, agriculture, artisanat). 26 % répondent que les associations et les ONG ont un rôle important.

Le financement des projets 

financer son projet

  • Lors de la création de leur entreprise, les entrepreneurs sont 76 % à s’être auto-financés, 49 % à avoir eu recours à un prêt bancaire, 45 % à avoir réalisé une campagne de financement participatif.
  • 58 % des entreprises interrogées prévoient de devoir financer un projet dans l’année à venir. 

Vous souhaitez savoir comment lever des fonds en faisant une campagne en don contre don ?
Rendez-vous ici →
Pour savoir comment lever des fonds en faisant une campagne en investissement, rendez-vous ici →

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Par téléphone au 01 85 09 06 25
En nous écrivant : contact@tudigo.co 
Par un formulaire sur : tudigo.co/contact

Financez votre projet Made in France grâce au financement participatif

ARTICLES LES + LUS

Investissez dans les entreprises des vins, bières  & spiritueux

  • Financez l’économie réelle
  • Choisir ou placer votre argent
  • Bénéficiez d’un retour sur investissement intéressant

PARTAGEZ L'ARTICLE SUR