Améliorer l’efficacité de ses publicités grâce au pixel Facebook

par | 28 Fév 2020

Dans nos articles précédents, vous avez pu apprendre à créer des publicités sur Facebook et Instagram. Ici, nous allons vous montrer comment vous servir du pixel Facebook pour rendre vos publicités efficaces !

C’est quoi le Pixel Facebook ?

Le Pixel de suivi Facebook est un petit extrait de code que l’on peut intégrer dans son site web, qui permet de suivre et d’analyser un certain nombre de données clés. Les visiteurs, notamment bon nombre d’informations démographiques les concernant, ainsi que leur parcours et leurs actions sur votre site.

Ces petits tags sont propres à chaque plateforme publicitaire ou analytique : Google Analytics, Twitter et LinkedIn proposent également leur propre code.

Et lorsqu’on parle d’investissement publicitaire, disposer de ces données est primordial car sans elles, vous n’aurez aucune idée de votre retour sur investissement ! Or, il est indispensable de pouvoir analyser le résultat de vos publicités, pour chaque euro dépensé. Combien de personnes ont cliqué ? Combien sont allées visiter votre site ? Combien se sont inscrites ou ont déclenché un paiement ?

Mais vous allez voir que le Pixel Facebook va bien au-delà de ce suivi. Il vous permet par exemple de créer des audiences super intéressantes à cibler ensuite sur le réseau social n°1 le plus fréquenté au monde.

À quoi va très concrètement vous servir le Pixel Facebook ?

1.     À collecter des données sur vos visiteurs

C’est évidemment la première utilisation, car l’interface de Facebook dispose d’une page dédiée permettant d’analyser quelques données clés. Mais entre nous, ce n’est pas l’utilisation pour laquelle vous devez perdre votre temps. Si vous souhaitez juste obtenir des informations sur votre audience, installez plutôt le Tag Google Analytics, très complet et universel.

En définitive : laissez Facebook collecter ces informations, et concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire de ces données ! Découvrez-le dans les paragraphes ci-dessous.

2.    À suivre et améliorer vos conversions

Vous avez lancé une campagne publicitaire sur Facebook ? Améliorez les résultats grâce aux conversions identifiées par votre pixel.

Imaginez par exemple que vous ayez lancé une campagne destinée à augmenter le trafic sur votre site web ou votre page Tudigo (voir notre article dédié aux objectifs marketing des campagnes Facebook)

Par défaut, Facebook/Instagram sait mesurer ce qui se passe sur sa propre plateforme : nombre de vues, par qui, sur quel support (ordinateur/smartphone…), nombre de clics sur votre publicité, etc. Mais sans le Pixel, impossible pour vous de savoir ce qu’il est advenu après le clic vers votre page de destination.

📌 À retenir

Le Pixel Facebook vous permettra de collecter des informations primordiales qui vont bien au-delà des simples clics sur vos publicités Facebook/Instagram : sont-ils restés sur la page ? Se sont-ils inscrits, ont-ils placé l’une de vos contreparties dans le panier, est-ce qu’une transaction a été finalement réalisée ?

Ainsi, vous pourrez déterminer auprès de quel(s) ciblage(s) vos publicités sont les plus efficaces, quelles sont les annonces qui vous apportent de meilleurs résultats, etc.

3. À créer des audiences personnalisées 

Elles se basent sur les actions et les visites de votre site. Ainsi, vous pouvez notamment re-toucher les personnes qui ont visité certaines pages. C’est ce qu’on appelle le remarketing. Et c’est souvent l’un des meilleurs ciblages que vous puissiez faire. Imaginez que vous pouvez ainsi adresser un message particulier, spécifiquement aux personnes qui ont vu votre site ou votre page de collecte Tudigo mais qui n’y ont pas contribué. Et cela sans même connaître leur identité, ni même leur adresse email !

Pour cela, le Pixel Facebook est impératif. C’est lui qui va pouvoir faire le lien entre les visiteurs d’un site ou d’une page ou plusieurs pages spécifique(s) de ce site ET les utilisateurs de Facebook.

Grâce au Pixel Facebook, vous allez pouvoir très facilement cibler sur Facebook et Instagram :

  • les personnes qui ont visité votre site web, voire une ou plusieurs pages spécifiques de votre site, afin de les envoyer cette fois vers votre collecte Tudigo
  • celles qui ont visité votre collecte Tudigo mais qui n’ont pas contribué, afin de leur remettre en tête votre super projet !

📌 À retenir

On cherche souvent à élargir son audience pour toucher le plus de monde possible… Mais toucher une seconde fois (voire une troisième et une quatrième fois) les personnes qui vous connaissent déjà, notamment celles qui ont visité votre site et/ou votre page Tudigo est en fait l’un des leviers les plus efficaces pour convertir !

💡 Conseil d'experts

Si on vous suggère très fortement d’allouer un budget à ce ciblage remarketing dans votre campagne Facebook, il n’est pas toujours simple de savoir à quelle hauteur celui-ci doit monter. Notre conseil : commencez par un tout petit budget, à hauteur d’environ 1 € par jour, puis surveillez 2 statistiques :

• Les résultats que ce ciblage vous apporte (nombre de visites sur votre page par exemple)

• Le taux de répétition, c’est-à-dire le nombre de fois où l’une des publicités de votre ensemble de publicités est montrée à chaque personne. 

Un taux de répétition trop bas (en dessous de 1,5) ne permet peut-être pas à votre audience de voir suffisamment souvent votre publicité pour se souvenir de vous et aller contribuer.

Dans ce cas, c’est que votre audience à re-cibler est suffisamment large et vous pouvez augmenter votre budget quotidien.

En revanche un taux de répétition trop haut (au-delà de 5) va lasser votre audience, et vous risquez de retourner ces gens contre votre entreprise. Dans ce cas, il vous faut baisser votre budget de retargeting, ou bien couper ce ciblage s’il est déjà au minimum, le temps que plus de personnes visitent votre site. 

1.   Pour créer des audiences similaires

Le remarketing, c’est génial et c’est souvent la base par laquelle commencer. Mais une fois que vous avez défini un petit budget sur un ciblage de remarketing, vous aurez probablement envie de toucher des personnes qui ne vous connaissent pas encore.

Bien sûr, vous pouvez essayer d’identifier par vous-même les caractéristiques et les centres d’intérêt de votre cible, et définir ces critères comme nous vous le présentions dans notre article sur les bases des publicités Facebook.

Mais vous allez alors intégrer 1, 2, 5 centres d’intérêts, peut-être même jusqu’à 10 ou 20, qui ne sont finalement que des suppositions de ce qui intéresse votre cible. Imaginez alors que Facebook puisse se baser sur votre audience réelle – ceux qui ont visité votre site/page de collecte, ceux qui ont contribué, ou même vos propres clients – et analyser quelles sont les caractéristiques que partagent toutes ces personnes ? Quels sont les éléments démographiques ou quels centres d’intérêts ont-ils tous en commun, à quelles pages Facebook ou comptes Instagram sont-ils tous abonnés ou encore quels sont les sites qu’ils ont tous visités ? Tout ceci sur des dizaines de milliers de critères !

À partir de cette analyse entièrement automatisée, Facebook va être capable de vous créer en quelques minutes une audience similaire à cette audience source. À qui vous allez pouvoir afficher vos publicités pour présenter votre super projet !  Efficacité garantie !

💡 Conseil d'experts

Vous pouvez aussi créer d’autres audiences personnalisées (et donc des audiences similaires très intéressantes à partir de ces audiences personnalisées) sans utiliser le Pixel Facebook, notamment sur la base des audiences sources suivantes :

  • Les personnes qui ont interagi par le passé avec votre page Facebook et/ou votre compte Instagram ;
  • Celles qui ont visionné X pourcentage d’une ou plusieurs vidéos diffusée(s) sur votre page ;
  • Les personnes qui ont interagi avec un événement Facebook proposé par votre page
  • Ou encore un fichier d’emails (si possible au moins 300 emails), par exemple votre base de clients.

Pour cela rendez-vous dans le menu Audiences de l’interface publicitaire de la plateforme.

pixel-facebook-audiences

Alors, convaincu de l’utilité du Pixel Facebook ? Si ce n’est pas déjà fait, créez-le et surtout installez-le dès que possible !

⚠️ Attention :

Le Pixel Facebook n’est pas rétroactif : il ne commence à recueillir des données qu’à partir du moment où vous l’avez installé ! C’est pour cette raison que vous devez impérativement l’installer le plus rapidement possible sur votre propre site web, même si vous n’en avez pas l’utilité dans l’immédiat.

Ainsi il collectera des données qui vous seront extrêmement précieuses le jour où vous serez sur le point de lancer votre première campagne publicitaire sur Facebook et/ou Instagram.

💡 Conseils d'experts

Sur Facebook, vous pouvez ajouter des audiences dans vos ciblages, mais aussi exclure certaines audiences. C’est un réglage trop souvent oublié qu’il ne faut pourtant pas négliger, tant il peut vous faire gagner de l’argent, ou plutôt éviter d’en gaspiller inutilement.

Ainsi pour un ciblage remarketing destiné à toucher les personnes qui ont visité votre page de collecte Tudigo sans avoir contribué, il sera primordial d’exclure justement celles qui ont déjà contribué ! Sinon, vous allez payer pour les toucher à nouveau, et donc gaspiller votre argent.

Pour cela, l’une des options possibles est de créer puis exclure une audience personnalisée composée des personnes qui ont contribué. On les identifie car ces personnes ont forcément visité la page de remerciement.

On vous donne toutes les clés par rapport à l’utilisation du Pixel Facebook pour votre collecte Tudigo dans la prochaine section de cet article !

Comment créer le Pixel Facebook ?

Passons aux choses sérieuses. Dans notre cas précis, on a une très bonne nouvelle pour vous : choses sérieuses ne veut pas dire chose difficile ! Il est extrêmement aisé de créer votre Pixel Facebook en suivant ces simples étapes :

  1. Depuis le Gestionnaire de publicités, cliquez sur Gestionnaire de publicités précédé des 3 petits tirets composant le sigle du menu, dans la barre gris-bleue tout en haut.
  2. Identifiez « Pixels », en cliquant si besoin sur « tous les outils ». Il se trouve en colonne « Mesure et rapport », sous « Gestionnaire d’événement ».
  3. Dans « Sources de données » (vous y arrivez normalement par défaut), cliquez sur le bouton vert « Créer un pixel ».
  4. Suivez les quelques étapes qui s’affichent dans les écrans suivants.

pixel-facebook-accès

Et c’est fait ! Ne reste plus qu’à l’installer.

📌 À noter

Par défaut, vous êtes amené à créer un Pixel de base, qui va repérer par défaut les événements standards : vue d’une page web, inscription à une liste de diffusion, ajout d’un produit au panier, achat, etc… 

Dans des cas plus précis, vous pourriez avoir besoin d’ajouter des codes de suivis d’événements spécifiques. Si vous n’êtes pas un professionnel du marketing, vous ne devriez pas avoir besoin de farfouiller dans ces particularités.

Comment l’installer…

 

💡 Conseil d'experts

Si vous avez déjà un pixel Facebook, éventuellement déjà installé sur votre site web et que vous souhaitez en mettre un sur votre page de collecte Tudigo, inutile de créer un nouveau compte publicitaire pour disposer d’un nouveau pixel. Vous pouvez tout bonnement utiliser ce pixel existant, puis utiliser les audiences et les conversions personnalisées pour différencier les visiteurs de votre page de collecte des visiteurs de votre site web.

 

…sur mon site web ?

Facebook vous guide grandement dans cette étape, via le menu où vous gérez votre Pixel.

pixel-facebook-installation

  • Si vous avez un webmaster, c’est facile : depuis l’interface Facebook, vous pouvez directement lui faire parvenir l’email avec toutes les instructions.
  • Si vous gérez votre site web avec vos 10 petits doigts, c’est à vous que revient la tâche d’intégrer le code donné par Facebook sur chacune des pages de votre site.
    Pas de panique : en général, il suffit de l’ajouter une seule fois en back-office pour qu’il apparaisse partout, et là encore Facebook vous accompagne, notamment si vous utilisez un CMS type WordPress, Jimdo ou autre outil de création de sites web.

…sur ma page projet Tudigo ?

Rien de plus simple : une fois connecté.e à votre compte Tudigo, lorsque vous modifiez votre page, retrouvez dans l’onglet 5) Communauté, un encart où remplir votre ID Pixel Facebook créé précédemment 

 Pixel-fb-communauté-tudigo

📌 À retenir

Un compte Facebook = 1 pixel.

Une fois votre pixel installé, revenez quelques jours après sur la page Pixel de votre interface publicitaire : vous verrez alors s’il remonte bien les premiers résultats !

Quid de l’éthique liée à cette collecte de données ?

Vous le savez, Tudigo est un acteur engagé, initialement conçu et aujourd’hui encore développé par des fondateurs et des collaborateurs eux-mêmes engagés, notamment autour d’un certain nombre de valeurs éthiques. Et nous savons que bon nombre de porteurs de projets qui lancent une collecte sur notre plateforme partagent ces valeurs.

Peut-être que certains d’entre vous voient en Facebook le grand méchant loup américain, champion de l’optimisation fiscale et de l’espionnage de masse. Un petit point sur l’éthique par rapport à ce sujet sensible nous semble donc nécessaire, pour vous aider à vous faire votre propre opinion !

  • OUI, Facebook collecte des données. Beaucoup de données. Auprès de personnes qui ne le savent pas forcément. D’une part parce que peu d’utilisateurs de Facebook ont réellement conscience des données personnelles qu’elles permettent à Facebook d’exploiter. D’autre part parce que Facebook est également capable de suivre et de toucher des personnes au-delà de sa propre plateforme, y compris auprès de personnes qui ne possèdent même pas de comptes Facebook.
    Prétendre le contraire sur ces points précis serait mensonger, et ça nous semblait important de vous le rappeler.

    Toutefois :

  • OUI, tout ceci est bien légal.
    Si les conditions d’utilisations des données sont opaques pour la majorité d’utilisateurs, récolter ces données sur votre site web n’en reste pas moins légal, à condition de respecter les directives RGPD (notamment ce petit bandeau d’acceptation des cookies publicitaires).
    Et exploiter en tant qu’annonceur la puissance de la plateforme n’a rien d’illégal non plus.
    On parle donc là uniquement d’un questionnement éthique, et dans ce cadre chacun place le curseur à un endroit différent.
  • OUI, les choses vont dans le bon sens : RGPD en Europe, autres règlements similaires qui sont en train de se mettre en place sur d’autres continents, surveillance de la CNIL ou autres organismes équivalent aux Etats-Unis, nouvelles obligations de transparence qui en découlent pour Facebook… Si tous les reproches envers la plateforme ne sont pas définitivement levés, de nombreuses actions concrètes ont fait bouger les lignes, et continuent d’avancer indéniablement dans le bon sens, notamment en matière de protection des internautes.
  • OUI, si vous réfléchissez vous avez déjà fait un premier pas en faveur de Facebook si vous possédez déjà un compte sur la plateforme. Et vous en faites un second si vous lancez des publicités sur Facebook : même sans utiliser le pixel de suivi, vous financez déjà cette plateforme, à votre niveau. Alors dans ce cas, autant gérer vos publicités du mieux possible et bénéficier des options de ciblages avancées que permet l’utilisation du Pixel Facebook, non ?
  • OUI, chez Tudigo, comme chez l’immense majorité des plateformes de crowdfunding françaises, même les plus engagées, nous utilisons Facebook, notamment pour assurer la promotion de campagnes de financement participatif en cours de collecte. Et nous le faisons car c’est assurément la plateforme qui assure le plus grand nombre de résultats au meilleur prix !

En définitive et en regard de ces quelques éléments de contexte, il reviendra à vous, et à vous seul.e, de prendre la décision d’engager ou non des budgets sur cette plateforme.

Si vous décidez d’y aller, alors ne perdez pas de temps : allez-vite consulter notre dernier article dédié à ce sujet, conçu comme un véritable guide des incontournables en matière d’audiences et de publicités sur Facebook et Instagram !  (article à venir)

Vous aussi, financez votre projet grâce au financement participatif : simple et rapide

  • Levez de 2 000 € à + de 1 million €
  • Communiquez sur votre projet
  • Validez votre potentiel marché

PARTAGEZ L'ARTICLE SUR